Publié le 28 mars 2020

Covid-19 : liaisons aériennes avec La Réunion et Mayotte

Paris, le 28 mars 2020 – Annick Girardin, ministre des Outre-mer, et Jean-Baptiste Djebbari secrétaire d'Etat chargé des Transports, réduisent encore plus fortement les vols commerciaux vers La Réunion et Mayotte pour ralentir au maximum la propagation du virus Covid-19.

Pour lutter contre la propagation du virus et protéger les populations, des dispositions strictes sont imposées à toutes les personnes arrivant dans les outre-mer. Depuis le 20 mars, les préfets de La Réunion et de Mayotte ont restreint l’accès aux transports aériens pour des motifs d’agréments (tourisme, visites amicales, participation à des cérémonies familiales...). Ces mesures ont été confortées par le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020, qui limite les voyages aux seuls impératifs familiaux ou personnels, aux voyages professionnels ne pouvant être différés et aux motifs sanitaires relevant de l’urgence, pour les vols vers ou à partir des territoires ultramarins.
 
Ces restrictions visent à accentuer le freinage de la propagation du coronavirus dans ces collectivités d'outre-mer où les capacités de santé sont très contraintes. Elles ont été accompagnées de consignes précises aux voyageurs, aux compagnies aériennes et aux agents en charge des contrôles, en particulier sur la nature de l’attestation et des justificatifs à produire pour pouvoir embarquer. Par ailleurs, chaque passager doit effectuer un entretien sanitaire à l’arrivée, et respecter une quatorzaine stricte, c’est-à-dire sans aucune dérogation pour sortir.
 
A La Réunion et à Mayotte, dans un souci d’efficacité, les préfets ont décidé de mettre en place une quatorzaine dans un centre de suivi sanitaire collectif, pour garantir son respect le plus strict.
Quoiqu’en très forte baisse depuis plusieurs jours, le volume de passagers arrivant par les vols à destination de La Réunion pourrait risquer d’excéder rapidement les capacités d’accueil des voyageurs en quatorzaine. Aussi, après échange avec les élus et les compagnies aériennes, le Gouvernement a décidé :
 
  • de réduire à 3 vols par semaine le nombre de vols commerciaux entre Paris et La Réunion (contre plus de 30 en temps normal) ;
  • de suspendre tous les vols commerciaux à partir ou vers Mayotte. Le Gouvernement va mettre en place une continuité minimale des liaisons aériennes entre Mayotte et La Réunion de manière à avitailler Mayotte en produits sanitaires (médicaments, produits sanguins…) et alimentaires, à permettre les rapatriements et les évacuations sanitaires urgentes, ainsi que des renforts de personnel soignant.
  •  Le volume de passagers vers La Réunion pourra être limité en cas de dépassement des capacités d’accueil en centre de suivi sanitaire collectif.
 
Les passagers qui désiraient se rendre à La Réunion ou Mayotte et se trouvant en métropole sont invités à rester dans leurs lieux de résidence actuels ou à se loger chez leurs proches et, à défaut pour ceux se rendant à La Réunion, à se rapprocher de leur compagnie aérienne pour vérifier la programmation de leur départ. En cas de difficulté financière, ou en absence de solution ils sont invités à se signaler sur la plateforme téléphonique du Gouvernement au 0800 130 000 ou auprès des services sociaux des collectivités où ils se trouvent.
 
 
* * *

 

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, et Jean-Baptiste Djebbari secrétaire d'Etat chargé des Transports, réduisent encore plus fortement les vols commerciaux vers La Réunion et Mayotte pour ralentir au maximum la propagation du virus Covid-19.  

 
Contact
Services presse
Partager

À voir aussi