Publié le 16 novembre 2017

CP >Augmentation du contingent fiscal dont bénéficient les rhums traditionnels de Guadeloupe, de Martinique, de la Guyane et de La Réunion

La ministre des outre-mer, Mme Annick Girardin, se félicite d'une décision qui conforte une des principales filières porteuses d'emploi dans les outre-mer. C'est également une reconnaissance de la qualité des produits ultramarins qui leur permet de se développer à l'export.

L'augmentation du contingent fiscal dont bénéficient les rhums traditionnels de Guadeloupe, de Martinique, de la Guyane et de La Réunion a été adoptée hier au Conseil de l'Union Européenne à l'unanimité des États membres. Le contingent va ainsi passer de 120 000 hectolitres d'alcool pur à 144 000 hectolitres d'alcool pur.
Cette décision va permettre aux rhums traditionnels ultramarins de maintenir leurs positions sur le marché de la France hexagonale face à la concurrence des rhums issus d'autres pays.
 
Contact
Service de presse
Annick Girardin : 01 53 69 26 74
Retrouvons-nous sur les réseaux : #outremer
Twitter : @AnnickGirardin - @loutremer
Facebook :  @annickgirardin.fr - @lesoutremer
Partager