Publié le 19 juillet 2019

CP >Suivi Saint-Martin

Paris, le 18 juillet 2019 – En septembre 2017, l'ouragan Irma frappait de plein fouet Saint Barthélemy et Saint-Martin. En septembre 2018, lors de son second déplacement sur ces deux territoires, le président de la République a voulu une action forte de l’État pour une protection accrue des populations et plus de résilience des territoires.

 

Cette catastrophe inédite a également conduit le Gouvernement à accélérer la nomination d’un délégué ministériel aux risques majeurs outre-mer pour prendre en compte les nouveaux enjeux du changement climatique.

L'actualisation du plan de prévention des risques naturels à partir des nouvelles hauteurs d'eau liées à la submersion marine et à la houle cyclonique provoquée par Irma est une étape urgente pour informer la population et aménager le territoire en lien avec la Collectivité d'Outre-mer.  La révision de ce plan est inscrite dans le protocole d'accord signé entre le Premier ministre et le Président de la Collectivité en novembre 2017.

 

La Préfète déléguée et l'ensemble des services de l'Etat ont conduit un important travail avec la collectivité de Saint-Martin, les acteurs économiques, les architectes, les professionnels du bâtiment, les conseils de quartiers et les habitants pour prendre en compte tous les enjeux, notamment le développement urbain et économique.

 

A la demande des représentants du territoire, Annick Girardin, ministre des outre-mer, a voulu que la concertation se poursuive et s'amplifie. La Préfecture a mis en place une permanence pour toute personne ayant besoin d'explications précises sur sa situation mais également  pour les porteurs de projet qui solliciteraient un accompagnement. Il a été décidé que des traducteurs en anglais et en espagnol seraient mobilisés à cette occasion.

Une dernière réunion publique sera organisée par la préfecture avant la fin juillet.

Une phase d'enquête publique s'ouvrira par la suite. La commission d'enquête mobilisera trois commissaires enquêteurs qui seront déployés sur l'ensemble du territoire. Ils viendront à la rencontre des habitants de Saint-Martin et recueilleront l'ensemble des remarques qui pourront conduire à des ajustements. Des réunions publiques de concertation pourront être organisées dans les conseils de quartier.

Annick Girardin est très attentive à la qualité de ces travaux car ils visent à protéger des vies.  Les événements climatiques mondiaux et la saison cyclonique en cours nous rappellent l'importance d'anticiper les risques nouveaux dont l'impact nous concerne tous.

 

* * *

 

Contact

Ministère des outre-mer

01 53 69 26 74 / mompresse@outre-mer.gouv.fr

Partager