Publié le 2 septembre 2019

DP Shikandra : dispositif renforcé de lutte contre l'immigration clandestine à Mayotte

A l'occasion de son déplacement à Mayotte, Annick Girardin, ministre des outre-mer a présenté l'Opération "Shikandra", plan civilo-militaire de lutte contre l'immigration clandestine.

Ces mesures font suite à l’engagement pris par président de la République le 1er février 2019, lors du Grand Débat National à l'Élysée en présence des élus ultramarins, visant à renforcer et approfondir la lutte contre l'immigration clandestine à Mayotte.
 
L'"opération Shikandra", est organisé autour de quatre axes :
  • la protection des frontières;
  • la réaffirmation de la présence à terre;
  • l'approfondissement du travail judiciaire;
  • la coopération internationale avec notamment les Comores.

 

Le plan doit être effectif à la fin de l'année 2019.
 
Il prévoit notamment une consolidation de la lutte en mer, avec 22 personnels supplémentaires dans les effectifs embarqués, 10 militaires pour la brigade de gendarmerie et 12 fonctionnaires pour la brigade nautique de la police aux frontières (PAF). Le nombre des navires intercepteurs passera de 5 à 8 en janvier 2020.

Partager