Publié le 21 mars 2019

La ministre des outre-mer a rencontré le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

Paris, le 20 mars 2019 – Annick Girardin, ministre des outre-mer, a rencontré cet après-midi le préfet Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, afin d’évoquer avec lui les suites à donner aux propos racistes tenus par Brigitte Bardot, présidente de la Fondation Brigitte-Bardot (FBB), dans une lettre ouverte adressée le mardi 19 mars 2019 au préfet de La Réunion.

 

A l’issue de cette rencontre, la ministre des outre-mer et le délégué interministériel ont rappelé leur attachement au respect des valeurs républicaines et du vivre ensemble de la société française. 
Annick Girardin, ministre des outre-mer, déclare à ce sujet :
« Les propos racistes ne sont pas des opinions mais des délits. Il n’existe aucune cause qui autorise le racisme et la haine de l’autre. Je continuerai de me battre contre ce fléau, peu importe qu’il vise les Français d’Hexagone ou ceux d’outre-mer. »
Pour Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT :
« Ces références aux sauvages et à leurs prétendus gênes sont une marque d’obscurantisme et d’ignorance profonde. J’invite Brigitte Bardot à découvrir l’excellent documentaire « Zoo humains, l’invention du sauvage » pour combler ses lacunes. Mais surtout je salue tous les acteurs associatifs et publics engagés dans la semaine nationale d’éducation et d’action contre le racisme qui font reculer par leur mobilisation la haine et les préjugés» 

 

 

 
Contact
Nicolas SIRE, directeur du pôle communication du ministère des outre-mer : 01 53 69 26 74
#outremer - Twitter : @AnnickGirardin - @loutremer
Facebook :  @annickgirardin.fr - @lesoutremer
Partager