Publié le 15 novembre 2016

Le Tourisme en Outre-mer

Les destinations ultramarines figurent parmi les plus prisées au monde. Cependant, la forte concurrence des autres pays (notamment les îles de la Caraïbe et de l’Océan indien), le niveau de coûts élevé, une offre encore fortement axée sur le balnéaire, l’insuffisante diversification des clientèles (venant majoritairement de l’hexagone), la forte dépendance des arrivées touristiques vis-à-vis des dessertes aériennes, les particularismes fonciers, imposent des actions ambitieuses en faveur du développement touristique.

Pour ces destinations aux avant-gardes de la concurrence mondiale, l’enjeu est de se différencier avec leurs propres atouts, au premier rang desquels un patrimoine naturel et culturel exceptionnel, en visant une clientèle en quête d’un tourisme plus riche en contenu. Ce créneau correspond aux tendances actuelles du tourisme mondial. Il est également compatible avec le souhait légitime des populations de préserver la qualité environnementale de leurs territoires, insulaires notamment, avec un tourisme durable.
 
L’ensemble des collectivités territoriales ainsi que l’État interviennent même si l'action publique dans ce secteur a été largement décentralisée et relève principalement de la compétence des Régions. Dans les régions d’outre-mer, à La Réunion, aux Antilles et en Guyane, compte tenu des enjeux et en raison de leurs compétences particulières, les conseils régionaux et territoriaux jouent un rôle majeur.
 
Dans ce cadre, les comités de tourisme organisés sous la forme associative à la Guadeloupe et à La Réunion, et d’établissement public à la Martinique, interviennent dans la promotion de ces destinations. La Polynésie française s’est dotée d’un groupement d’intérêt économique qui assure des missions comparables.
 
La ministère des outre-mer soutient activement le tourisme dans les territoires ultramarins, domaine qui constitue une part essentielle de l'économie et représente un important potentiel de création de valeur pour les destinations, ainsi qu'un enjeu social. Il soutient la promotion des destinations ultramarines en partenariat avec Atout France et participe activement aux travaux de structuration des actions prioritaires du secteur, dans le prolongement du Comité de Promotion du tourisme (CPT) de 2015 dédié aux outre-mer, lequel a permis d’identifier 27 recommandations ambitieuses et innovantes contribuant à apporter un renouveau nécessaire aux politiques publiques en la matière.
Contact
Services de presse
► Ericka Bareigts : 01 53 69 26 74
Partager