Publié le 9 novembre 2016

Les territoires ultramarins

Les outre-mer ce sont 12 territoires : la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, La Réunion, Mayotte, La Nouvelle-Calédonie, La Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres Australes et Antarctiques Françaises et les îles de Wallis-et-Futuna soit près de 2.6 millions d’habitants, dont 1.2 millions de jeunes.

Grâce aux Outre-mer, la France a un pied dans chaque grande région du monde : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Océanie, et océan Indien à mi chemin entre l’Asie et l’Afrique. La France est le seul pays présent sur les 3 plus gros océans du monde (Atlantique, Indien, Pacifique). Cette présence est une triple force pour la France. Une force maritime qui nous donne des droits pour l’exploitation des ressources naturelles et des fonds marins. Une force écologique pour la préservation des milieux environnementaux. Une force de projection pour porter assistance à nos voisins lors de catastrophes. Mais également une force pour initier des relations régionales et internationales avec le monde entier.
 
En 2015, le budget du ministère des Outre-mer est de 2.013 M€.
 
Toutes ces régions affichent une grande diversité de gouvernance. Les Outre-mer regroupent 5 départements également régions et 7 collectivités dont la Nouvelle-Calédonie qualifiée de collectivité sui generis. L’Etat y est représenté par 9 préfets, 2 hauts commissaires, 4 recteurs, 4 vice-recteurs et un chef de service de l’éducation nationale.
 
Les outre-mer représentent 80% de la biodiversité française. Cette biodiversité unique fait de la France l’un des pays les plus riches en matière de diversité biologique. 
 
Ces territoires s’illustrent également par des singularités économiques : l’industrie spatiale et l’or en Guyane, la pêche dans l’océan Indien, le sucre et la canne à sucre dans les caraïbes et à La Réunion, le nickel en Nouvelle-Calédonie etc.
Il y a 212 communes dans les outre-mer, riches de cultures et de langues différentes outre le français, on y parle les créoles, les langues kanak, le tahitien etc.
Partager